Sélectionner une page

L’aventure Mr Greenzzly débute en 2017, quand moi, Sabine Savoye, jeune styliste, subit un licenciement économique. Je commence d’abord par chercher un emploi en Haute-Savoie ou en Suisse, mais je dois vite me rendre à l’évidence : le secteur du modélisme lingerie est essentiellement centralisé à Paris ou à Lyon.

Je réalise alors qu’elle a enfin l’opportunité de créer ma propre marque et de concrétiser le projet que je porte depuis plusieurs mois. En effet, en avril 2017, lors d’un de mes nombreux voyages professionnels en Chine (j’étais alors en charge du contrôle qualité et de la gestion des problèmes de modélisme), un de mes fournisseurs m’a fait découvrir une nouvelle matière : la viscose de bambou. J’ai un véritable coup de cœur pour ce textile « nouvelle génération », à la fois doux et écologique. Mon mari, qui a testé le boxer en viscose de bambou que je lui ai ramené, est également très enthousiaste.

Je commence à sonder sa famille et ses proches pour trouver « LE » bon concept de produits pour se démarquer de la concurrence et proposer une offre totalement inédite :

Le premier à avoir eu l’idée de Mr Greenzzly est mon papa ! Il m’a dit : « Pourquoi ne pas faire des sous-vêtements pour les morphologies comme moi, avec beaucoup de ventre et des petites cuisses ? A cause de ma taille je dois prendre du XXL mais je n’ai plus aucun maintien au niveau des cuisses. »

Je creuse alors cette piste et réalise que de nombreux hommes doivent porter des boxers qui ne sont pas du tout adaptés :

  • Mon frère, un plombier, regrette que le boxer ne tienne pas en place lorsqu’il se baisse ;
  • Ma belle-sœur me confie que le sous-vêtement préféré de son ex-mari était le slip militaire, à cause de la qualité du maintien qu’il ne retrouvait pas avec les boxers ;
  • Le mari de ma meilleure amie m’explique que tous ses boxers craquent à l’entrejambe ;
  • et un dernier se plaint des irritations à l’intérieur des cuisses : les boxers ne sont pas assez longs et remontent toujours au niveau des cuisses.

En parallèle à mon activité, je met alors à profit mes derniers mois de préavis pour créer un modèle de boxer adapté à la morphologie de tous les hommes. Je dessine aussi plusieurs imprimés pour ma collection et les soumet à mon entourage pour ne garder que les motifs qui remportent tous les suffrages.

Lorsque le patronage a été finalisé, il a encore fallu environ 6 mois pour finaliser la première collection de boxers Mr Greenzzly : création d’un prototype de boxer pour valider la forme, améliorations successives du produit, test sur plusieurs morphologies pour garantir des finitions parfaites, développement d’une gamme avec plusieurs imprimés…

Pour me donner toutes les chances de réussir, je suis ensuite diverses formations liées à la création d’une société, puis établit mon plan marketing, ma stratégie de communication et mon ciblage client.

Le caractère novateur de mon projet me permet d’obtenir le soutien financier de ma région (via INITIATIVE CHABLAIS) et un prêt bancaire. Mr Greenzzly est ainsi officiellement lancé en juillet 2018.

Aussitôt lancé, aussitôt plébiscité : le concept Mr Greenzzly rencontre un vif succès auprès des amateurs de boxers. J’effectue ainsi en novembre 2018 une campagne de crowdfunding réussie (et même dépassée !) sur KissKissBankBank. Le même mois, je reçois le prix Initiative récompensant l’innovation apportée par ma marque.

Je lance alors le site internet de Mr Greenzzly en décembre 2018.

J’ambitionne désormais d’élargir la gamme de produits proposés en viscose de bambou : sous-vêtements de confort femmes et enfants, chaussettes et vêtements d’intérieur fashion pour un cocooning qui a du style…

Et vous qu’en pensez vous ?

S. Savoye

Photo : Jy Hell Photographe